- C'est quoi le petit amas nerveux qu'on a en bas du dos ?
- Chaipa moi, Sarkozy ?

Le client, tu lui fais un cahier des charges de ouf qui fait 80 pages, avec les 17 options qu'il a demandées, bien expliquées, cohérentes. Le budget des options, c'est 90% du budget total du site.

Il signe le bon de commande :
0 options cochées. 🙄

"29 September” au lieu de “29th of September”.
Les corrections névrosées de la cliente sur un texte que personne ne lit.

C'est rigolo, parce qu'au , on a deux clients concurrents entre eux :
ils se détestent. Ils se haïssent, même. C'est ultra-ultra-tendu !

Genre si l'un des deux sait qu'on travaille aussi pour l'autre, on est grillés ^^

Donc si je résume bien, pour nos projets web, les chiffrages dev sont estimés sans consulter aucun dev. C'est magnifique ça !

Donc mon chef va voir le graphiste pour lui demander son avis sur le temps de travail estimé du développeur. Sachant que le développeur c'est moi, que je suis assis juste en face, et qu'il n'a pas daigné m'adresser la parole alors que ça me concerne, QUEL EST LE FUCK ?

Le standardiste du qui hurle "<NOM DE LA BOITE> BONJOUUUUUR ! " au téléphone,
je pense qu'il est proche du burn-out.

Bon, à partir de demain, il va falloir que je sois moins présent, car j'ai quand même un vrai